|

Un Hiver à Pile ou Face de Kara McDowell

Un Hiver à Pile où Face

Entre amour et choix découvrez Un Hiver à Pile ou Face de Kara McDowell aux éditions Milan.

Genre

Science-Fiction/Romance

Résumé Éditeur

Paige Collins, 17 ans, est paralysée dès qu’elle doit faire un choix.
Aussi, quand deux opportunités extraordinaires se présentent à elle quelques jours avant Noël, Paige est incapable de prendre une décision.
Une semaine à la montagne avec son meilleur ami (dont elle est secrètement amoureuse), ou un séjour à New York, LA ville de ses rêves ?

Alors que l’angoisse de ce choix cornélien la submerge, Paige fait une mauvaise chute dans un supermarché… et son futur se retrouve divisé en deux !

Un Hiver à Pile ou Face – Chronique

Une petite lecture de Noël qui fait du bien. Entre science-fiction et réalité, ce roman rentre dans l’air du temps. Il est question du multivers et nous savons que ce sujet est particulièrement à la mode depuis la nouvelle phase de l’univers Marvels. Ici, il n’est pas question de super-pouvoirs et du mal combattant le bien mais tout simplement d’un récit se déroulant durant Noël.

Au départ, il n’est pas forcément facile de comprendre qu’il existe deux Paige. Nous pouvons aisément croire qu’après sa chute au supermarché, elle se met à rêver de deux futurs possibles, hors ce n’est pas le cas. Elle n’aura pas de choix à faire une fois réveillée. Il est particulièrement intéressant de suivre la même personne mais dans deux mondes différents. Cela apporte un soupçon de magie. De plus, les deux fêtes de Noël sont très différentes, bien que similaires. Le lecteur pourra donc aisément trouver son compte.

Le livre se lit avec facilité. Nous tournons les pages rapidement, avide de connaître les péripéties de nos héroïnes et leurs sentiments amoureux bien compliqués.
Bien sûr, que serait Noël sans une bonne romance ? Il faut l’avouer, c’est un des sujets principals de ce roman. Cependant, ce livre se centre avant toutes choses sur la question du choix et son impact. Ne vous est-il jamais arrivé de vous dire  » et si j’avais fait ce choix plutôt qu’un autre, que ce serait-il passé ?  » ? Je pense que nous aimerions tous pouvoir se poser devant un écran et constater les conséquences de nos actes avant de prendre une décision. C’est alors qu’intervient cette fameuse destinée… Existe-t-elle vraiment ou sommes-nous seul maître de notre vie ? Et si quoi que l’on fasse, il y a certaines choses que l’on ne peut pas éviter ? Ce sont des interrogations qui resteront sans doute sans réponse mais qu’ « Un hiver à pile ou face » traite bien.

Un autre sujet bien abordé est le trouble de l’anxiété. Nous sommes tous parfois en prise avec nos peurs et nos doutes. Elles nous empêchent d’avancer, de devenir ce que nous devons vraiment être. Mais certaines personnes le sont davantage que d’autres, c’est le cas de nos Paige. Selon moi, cela est bien mis en valeur. Cette peur de faire une erreur, du futur… toujours dans le but de ne pas souffrir. Néanmoins, à vouloir à tout prix se protéger, leurs angoisses les font souffrir et les empêchent d’être heureuses. Elles manquent alors certaines opportunités . La souffrance est inévitable, nous aurons beau vouloir gérer notre vie de A à Z, il y aura toujours des imprévus. N’est-il pas mieux de vivre le présent et de profiter de ce que la vie nous donne à cet instant ? D’accepter de prendre des risques pour un avenir peut-être meilleur ? L’autrice nous montre l’importance de ne pas laisser nos regrets gérer notre chemin par peur de souffrir, de ne pas laisser la fameuse question « et si ? » ressurgir. A travers nos Paige nous constatons que l’anxiété est la pire des ennemis. C’est leur manque de confiance en elles, aux autres et le fait qu’elles ne s’aiment pas qui les conduisent dans la souffrance. Kara McDowell nous permet de méditer sur ce sujet.

Je pense que certains lecteurs trouveront les deux Paige agaçantes car elles angoissent pour des choses parfois insignifiantes. Mais ce qui n’est rien pour les autres est bien plus pour d’autres. Il est appréciable de les suivre car elle évolue doucement petit à petit et finissent par accepter qui elles sont vraiment. Elles sont loin des héroïnes qui arrivent assez facilement à affronter leurs peurs, les rendant ainsi cruellement humaines. Ce roman est un bon moyen d’aider les personnes telles que Paige à comprendre mieux leurs maux.

Conclusion

Un one shot particulièrement réussi. Kara McDowell a su créer son propre monde en assemblant des sujets forts tels l’anxiété et les choix, les thèmes de Noël et l’utilisation du multivers qui apporte une dimension magique à l’ensemble. Mélange de déjà vu et d’originalité, ce roman vous fera passer un bon moment.
Une lecture détente à lire au coin du feu.

Citations

On a tous peur de ce que l’avenir nous réserve.

A lire également

Laisser un commentaire