Attirance interdite, enlèvement, danger… Saurez-vous rester de marbre dans Face à Face, tome 1 et 2 de Mercedes Ron, aux éditions Hachette Romans ?


> Genre : New Adult

> Resumé

Dans un appartement près de Central Park vit la jeune et belle Ivory. Fille d’un riche homme d’affaire, sa vie loin de la satisfaire n’est faite que de luxe et de privilèges.

Jusqu’au jour où tout bascule pour le pire et le meilleur. Ivory est kidnappée puis relâchée. La jeune femme ne se souvient de rien. Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? Pourquoi s’en prendre à elle ?

Commence alors le début d’une nouvelle vie. Elle ne peut plus sortir sans son beau et séduisant garde du corps : Sebastian Moore. C’est le coup de foudre immédiat pour Ivory mais cette attirance est interdite et Sebastian ne cesse de lui répéter, d’autant plus qu’il ne semble pas intéressé. Vraiment ?

Et si cette attirance la conduisait à souffrir ? Et si en rencontrant Sebastian, cela sonnait le glas d’une histoire plus sombre qu’il n’y parait ?

Ivory est bien plus en danger qu’elle ne le croit…


Pour commencer, il est important de préciser que cette série n’est pas de la young adult sentimental ou de la jeunesse comme il peut être écrit parfois, mais de la New Adult. Si nous pouvons concéder que le tome 1 est de la young adult tendant vers la New Adult, la suite ne l’est clairement pas. Pourquoi ? Les scènes de sexe sont très détaillées, hors dans la Young Adult, elles sont soft. La différence entre les deux est légère pour une lectrice de mon âge, mais pour un adolescent de 14/15 ans, cela peut tout changer. D’autant plus que l’univers est assez mature et ne convient pas à tout le monde.

Face à Face est une série procurant des sentiments contradictoires. D’un côté, le livre est très addictif, nous tournant les pages avec rapidité et de l’autre l’histoire superficielle laisse le lecteur sur sa faim. Que ce soit dans le tome 1 ou 2, l’addictivité est dû par l’intrigue mis en place. Nous nous posons de nombreuses questions. Pourquoi avoir enlevé Ivory ? Pourquoi reçoit-elle des menaces ? Lorsque le pourquoi est résolu, une dernière interrogation demeure : comment va-t-elle se sortir de l’enfer dans lequel elle a été mise ? L’autre élément rendant le récit prenant est la romance impossible. Vont-ils être honnêtes l’un envers l’autre et accepter leurs sentiments ? Cependant, malgré cet aspect particulièrement plaisant, le récit manque cruellement de développement et d’approfondissement. Si le fait que l’intrigue reste seulement en arrière plan puisse ne pas gêner la lecture, l’histoire d’amour quant à elle au premier plan, aurait, selon moi, besoin d’être davantage travaillée.

Dans le premier volume, nous ne pouvons pas parler d’histoire d’amour à mon sens car cela reste uniquement une attirance physique et sexuelle, d’autant plus du côté d’Ivory très accès sur l’apparence. En effet, plus nous avançons, plus nous constatons que Sebastian, le garde du corps, a des sentiments plus profonds. Pour le volume suivant, j’attendais que leur relation évolue et aille au delà, qu’ils apprennent à se connaître véritablement. Conclusion, il n’y a pas eu une évolution très importante mais elle fut néanmoins présente. Nous avons quitté le concept « il est beau/elle est belle » pour des sentiments un peu plus poussés. Le second volume est davantage un jeu du chat et de la souris se terminant toujours de la même façon : avec violence. Toutefois, nous en découvrons plus sur Sebastian du fait que le point de vue se tourne plus vers lui. Nous comprenons le pourquoi de son attitude dans le tome 1, comportement que l’on peut qualifier de choquant, indécent et surprenant. Nous nous rendons compte qu’il est plus tendre et torturé qu’il n’y parait. Finalement, une fois les deux romans lus, il faut se rendre à l’évidence, nous n’aurons jamais affaire une histoire romantique et douce. Le récit restera toujours superficiel dans tous les domaines.

Ivory est un personnage attachant. Elle apporte beaucoup d’humour, surtout dans le tome 1, par des répliques et des raisonnements parfois infantiles. Nous ne pouvons que sourire par ses tentatives parfois laborieuses pour séduire son garde du corps. La jeune femme a un tempérament naïf, jugeant beaucoup sur l’apparence. Ce caractère l’emmène d’ailleurs dans des situations difficiles. En dehors de cet aspect, elle peut être inconsciente mettant sa vie et celle des autres en danger pour ses propres envies. Elle ne triche pas, si elle veut quelque chose, elle fera tout pour l’avoir. Elle est aussi contradictoire, elle ne veut pas qu’on la juge sur son physique mais elle ne fait rien pour l’empêcher vis-à-vis des hommes et elle est la première à le faire.

Les révélations du tome 2 ne sont pas particulièrement surprenantes mais sont en harmonie avec l’univers et intéressantes pour la suite. Quant à la plume, au même titre que le reste, elle est très simple. Il est à noter que le terme « putain » est utilisé régulièrement et cela peut, selon moi, entacher la lecture.

Ce livre a beaucoup de potentiel. Mercedes Ron a de très bonnes idées et de très bon éléments pour construire une romance et une intrigue riche et encore plus addictive. De plus, elle a réussi le tour de force de me transporter dans son univers alors que ce n’est pas mon style. C’est pourquoi, il est d’autant plus dommage, à mon avis, que le récit reste en surface dans tous les sens du terme.

Conclusion

Une série addictive dans laquelle nous suivons avec entrain la relation interdite entre une jeune femme aussi attachante que rebelle et un garde du corps soufflant le chaud et le froid. Malgré le potentiel des romans de Mercedes Ron et un récit prenant, l’intrigue et la romance restent en surface par un manque d’approfondissement. Un univers à suivre et à découvrir pour passer un bon moment.


Citation tome 1

D’accord, j’étais belle, mais, quand la beauté signifie que les gens ne voient pas plus loin que ton apparence, elle se transforme en ta pire ennemie, surtout quand tu as une personnalité comme la mienne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s