Imaginez, la planète Terre devenue un monde en guerre, des paysages désolés, une station spatiale à la fois refuge ou prison en fonction de l’individu, une jeune femme prête à tout pour retrouver sa liberté… Découvrez Trône de Cendres, tome 1 de Barbara Pierce, aux éditions Rivka.


> Genre : Science-Fiction

> Résumé

Tesla vit à bord de l’Atlas, une station spatiale dans laquelle chaque étage représente une couche sociale, du plus riche au plus pauvre. Les deux mondes séparaient par une barrière : la deinmark . Son père disgracié puis exécuté pour haute trahison a conduit sa vie fille à vivre au niveau 8, un endroit où il faut jouer des coudes pour survivre.

Avec une seule idée en tête, quitter cet enfer et rembourser ses dettes, Tesla n’a pas d’autres solutions que de remporter des combats de robots illégaux pour un chef de gang. Mais la jeune femme est sur le corde raide car sa survie et ses rêves de libertés sont plus que compromises. À moins que sa rencontre avec Daxton, jeune soldat en visite officielle pour un événement majeur, change la donne et lui ouvrent de nouvelles portes ?

En effet, derrière les sourires et les faux-semblants, la paix est précaire. Tapis dans l’ombre, une sombre machination pour asservir la population est en marche.

Tesla et Daxton réussiront-ils à déjouer ce complot sans y laisser des plumes ? Et s’il était déjà trop tard ?

Une station. Une mission. Sauver l’Atlas.


Ce livre est le premier roman de science-fiction pour lequel j’ai pris autant de plaisir à lire. L’autrice nous propose un premier volume très bien écrit et réussi nous donnant envie de lire la suite.

Les décors sont parfaitement créés, nous imaginons bien l’univers dans lequel Tesla évolue. Jessica Pierce a su construire un monde où chaque couche sociale a sa place et son atmosphère. Rien n’est laissé au hasard, elle a exploité toutes les classes sociales avec brio montrant ainsi que tous les Hommes peuvent être bons ou mauvais, la seule différence repose sur la quantité d’argent. L’autrice balaie tous les stéréotypes et dépeint toutes les nuances de la société. Il est vrai que certains sont tels que la société les décrit mais ce n’est pas le cas de tout le monde. Elle nous montre que l’on soit riche ou que l’on soit pauvre, il existe du bien et du mal partout, il faut simplement apprendre à connaître les gens nous entourant pour savoir qui ils sont vraiment. Nous avons un très bon exemple avec Kiyo et Daxton. Daxton a beau être riche, il n’est pas un individu abject, avide d’argent et différent en fonction des personnes en face de lui. Tout le contraire de Kiyo pourtant pauvre. Ce n’est donc pas le statut social qui fait l’Homme mais sa façon d’être.

Il est appréciable que l’autrice n’est pas attendu la fin de l’histoire pour révéler l’identité d’un des protagonistes car nous le discernons facilement et cela aurait alourdi le texte, à mon avis. Également, nous avons une mixité de personnages, nous ne trouvons jamais deux fois les mêmes : une guerrière, un génie…

Le gros point fort de ce premier volume est l’intrigue et le suspens palpable. Jessica Pierce sait très bien manipuler le lecteur afin de l’emmener sur de mauvais sentiers. Tout le long du livre, l’écrivain semble nous partager un récit prévisible mais ce n’est pas le cas. L’histoire est loin d’être aussi simple qu’elle ne le laisse paraître et nous prenons une gifle. Jessica a réussi le tour de force de nous surprendre. Les révélations de la fin sont tout simplement renversantes. A aucun moment, il est possible d’imaginer de tels retournements de situation.

Les points négatifs, selon moi, reposent d’abord sur l’histoire d’amour. Si l’intrigue est développé, ce n’est pas le cas des sentiments entre le couple principal. À peine ce sont-ils rencontrés qu’il tombent rapidement amoureux et seraient prêts à se sacrifier pour l’autre. Cela paraît précipité et étrange car ils ne se connaissent presque pas. Bien que l’écrivain l’ait amené comme un coup de foudre, il aurait été bien, d’après moi, qu’il y ait un processus de chercher à se connaître et de séduction avant d’avoir ce type de ressentis. L’autre point est la relation de Tesla avec son meilleur ami. À mon sens, ils se sont déchirés pour des enfantillages. Il est totalement normal de se disputer mais le retour du bâton a été dévastateur et disproportionné par rapport à la situation d’origine et surtout leur lien étroit depuis l’enfance. Pour des meilleurs amis, le comportement de Kiyo est très surprenant car ce n’est pas l’attitude d’un véritable ami. Malheureusement, la fierté et l’ambition de ce dernier a tout détruit. Un développement plus poussé sur leur relation, les épreuves vécues ensemble, leur enfance… m’aurait paru intéressant.

Pour finir

Malgré une romance et une amitié peu exploitées, Jessica Pierce nous dévoile une intrigue plus complexe qu’il n’y parait et des décors très bien mis en place. En compagnie de personnages plus hétéroclites les uns que les autres, l’autrice nous offre des révélations surprenantes et renversantes donnant envie de lire la suite avec empressement. Un premier volume au fort potentiel.


Citations

– […] parfois le plus difficile est de trouver sa place parmi les étoiles.

– Parfois, il faut fouiller sous la surface pour en comprendre le fonctionnement. Ce n’est pas parce qu’une chose semble fonctionner qu’elle n’est pas cassée. Si on regarde attentivement, plus en profondeur, on découvre les pièces qui ont besoin d’être réparées. On peut alors obtenir quelque chose d’encore meilleur qu’avant. Et même parfois quelque chose de nouveau.

– Votre passé n’est qu’un prologue à ce que votre histoire peut devenir. Il ne suffit pas de fuir ses peurs pour survivre, il faut croire en ses rêves.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s